RENFORCER LE PROJET ÉDUCATIF ÁNGEL MACKINSON

Ángel Mackinson a commencé a partir de la nécessité de créer un centre éducatif dans une des zones le plus vulnérable de Port-au-Prince en Haïti, connue comme Warf Jérémie, après le tremblement de terre de février de 2010. Nous travaillons là-bas pour renforcer son projet éducatif qui aidera à plus de 400 enfants et adolescents.

Notre partenaire locale dans ce projet est: Misión Belén.

PROBLÈME

435 enfants arrivent chaque jour au centre en conditions de vulnérabilité et extrême pauvreté et avec ce projet nous espérons l’augmentation des élèves. La difficulté est que le centre ne compte avec des outils spécifiques pour développer un modèle éducatif, et présente un déficit important dans des thématiques de gestion pédagogique intégrale sur les domaines d’organisation institutionnelle, formation de la communauté éducative, en plus du domaine de convivialité scolaire.

PROJET

Nous travaillons pour appuyer les processus de développement des enfants d’entre 6 mois à 10 ans qui assistent au centre éducatif, situé dans un des quartier le plus pauvre à Port-au-Prince. Ce projet contemple: des ateliers et des formations dans nouvelles méthodologies et stratégies d’apprentissage, le soutien du travail éducatif dans les salles grâce à une modèle pédagogique, le suivi de l’applicabilité des ateliers dans les cours et la réalisation de rencontres des leadership pédagogiques avec d’autres centres éducatifs de Port-au-Prince.

BÉNÉFECIAIRES

Ce projet travaille directement avec 435 enfants d’entre 6 mois à 10 ans. En plus, le projet forme 43 moniteurs et professeurs de l’établissement.

BÉNÉVOLES IMPLIQUÉS

“Nous entrons aux salles, faisons une activité démonstrative et également les parlons avec les professeurs, pour que de cette façon ils puissent aussi enrichir ses cours et les enfants aient des apprentissages plus significatifs.” Daniela Gutierrez, Éducatrice

“Waf Jeremy m’a appris avec l’amour et parfois aux coups à semer l’espoir de chemins arides et malodorants, et de crier au monde entier: Se moman pou souri , danse, chante, jwe, bo, anbrase ak renmen nan yon Amerik Latin jis ak lapè (C’est le moment pour sourire, danser, chanter, jouer, baiser, embrasser et aimer en une Amérique latine juste et pacifique).” Claudia Lemus, Enseignante

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s