NOUS SOIGNONS PARMI NOUS: ATTENTION PEDAGOGIQUE POUR L’ENFANCE A GUAYAQUIL

Le travail dangereux des enfants est une réalité qui menace au jour le jour le développement des enfants et des adolescents du continent. À Guayaquil, Équateur, nous travaillons avec l’ensemble JUCONI pour que les enfants et leurs familles aient plus des outils pédagogiques qui leur permettent d’améliorer leur qualité de vie.

Notre partenaire locale dans ce projet est: JUCONI

PROBLÈME

Les enfants et les jeunes qui effectuent le travail dangereux des enfants sont exposés quotidiennement à des situations qui peuvent transgresser leurs droits fondamentaux. La quantité d’heures qui sont loin de chez eux leur empêche de rentrer au système éducatif et ceux qui assistent sont plus susceptibles de laisser d’assister à cause de l’absentéisme et la fatigue. Sans les diagnostics et des outils adéquats même il est possible aggraver les problèmes cognitifs qui les retardent dans leur développement éducatif.

PROJET

Les professionnels bénévoles d’América Solidaria travaillent avec JUCONI pour développer des outils pédagogiques pour les enfants et les jeunes qui travaillent et leurs familles. Grâce à des activités et des stratégies d’accompagnement personnalisées, nous cherchons avec la communauté que les enfants abandonnent progressivement les activités qui peuvent diminuer leur qualité de vie et de développement intégral.

BÉNÉFICIAIRES

Dans ce projet, nous travaillons avec l’ensemble 15 enfants en situation de travail dangereux et leurs familles, en plus de 20 moniteurs de JUCONI. En outre, ce projet aide par la suite à 135 enfants et jeunes en situation de travail dangereux qui ne sont pas dans ce projet pilote.

BÉNÉVOLES IMPLIQUÉS

« Voir des progrès chez les enfants est un sentiment qui réjouit l’âme. Voir à ces enfants avec un sourire, voir cette transformation d’un enfant avec la visage d’être en colère, désabusé et vaincu à un enfant avec la visage totalement différente après le travail avec l’ensemble et voir qu’il est possible. Un visage qui exprime l’espoir, un visage qui dit ‘Je vais faire, Madame ‘» María José Abarca, Psychopédagogue

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s